En 2020, l’activité s’est fortement réduite, mais le taux de marge des entreprises s’est maintenu

2 juin 2021 | Actus

L’INSEE vient de publier sa note annuelle « Les comptes de la nation en 2020 ». Celle-ci donne un certain nombre d’éclairages sur la situation économique générée par la crise du Covid-19. 

Le produit intérieur brut (PIB) a chuté de 7,9 % en 2020, après avoir progressé d’un peu moins de 2% en 2018 et 2019. La baisse de la production a été particulièrement importante dans la production manufacturière (− 12,7 %), les raffineries (− 27,7 % en volume), les biens d’équipement (− 11,4 %) et les services (− 7,6 %). La consommation des ménages a quant à elle chuté de 7,1% en volume et les exportations de 15,8%. « Le recul est très largement consécutif à la crise sanitaire liée à la Covid-19 : l’économie a été fortement perturbée par l’épidémie, tandis que les mesures visant à limiter sa propagation (confinements, couvre-feux, fermetures de commerces, etc.), prises à la fois en France et dans de nombreux pays étrangers, ont à leur tour ralenti l’activité. La baisse mesurée cette année est ainsi la plus importante dans l’histoire des comptes nationaux français, établis depuis 1949. », précise l’INSEE. 

À noter également que le revenu disponible brut des ménages a progressé de 1% en 2020, malgré la crise sanitaire. Au global, le pouvoir d’achat a légèrement augmenté (+0,4%), principalement grâce à la baisse des prix énergétiques (− 4,2%). 

Dans cet environnement, les entreprises ont bénéficié des nombreux dispositifs d’aides publiques. En particulier, la masse salariale des sociétés non financières a baissé de 50 milliards d’euros grâce au dispositif d’activité partielle. 

Grâce à cette baisse, le taux de marge des sociétés non financières (mesuré par l’INSEE en divisant l’Excédent brut d’exploitation par la valeur ajoutée) s’établit en 2020 à 31,8 %, soit un niveau proche de celui observé entre 2015 et 2018. Il était supérieur en 2019 mais c’était uniquement à cause de l’effet du « double versement » du CICE (crédit d’impôt compétitivité emploi) cette année-là. En 2020, les dispositifs d’aides publiques ont donc permis aux entreprises de maintenir leur taux de marge tout en produisant beaucoup moins. 

(source jds)

Derniers articles

Partenariat FGT CFTC – Team Robineau 

https://www.youtube.com/watch?v=-UVgmeQM7kc Explications  Ça été annoncé il y a quelques jours : la CFTC Transports a signé un partenariat stratégique avec la Team Robineau.  Mais pourquoi ce partenariat ? Question légitime ! Voici quelques éléments de réponses...

Congé de Fin d’Activité, restons impliqué !

Suite à un courrier de Clément BEAUNE Ministre des Transports sur le CFA ? la CFTC Transports en intersyndicale avec la CFDT et la CGC a voulu réagir pour mettre sur la table les bonnes intentions sur sa pérenisation.(voir documents) 1° Courrier du Ministre 2°...

PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC LA TEAM ROBINEAU

PARIS LE 25 JANVIER 2023 - La CFTC Transports, syndicat des transports, a signé le 25 janvier un partenariat promotionnel avec la Team Robineau, une équipe de compétition de camions. Cette collaboration visera à moderniser l’image de ce syndicat centenaire tout en...

NOUVEAU ! LA boutique de la fédération.

NOUVEAU ! LA boutique de la fédération.

La CFTC Transports est fière de vous annoncer l'ouverture de sa toute nouvelle boutique en ligne. Cette plateforme vous permettra de commander en toute simplicité les produits et services proposés par notre entreprise. Notre boutique en ligne vous offre des produits...

Share This