Déconfinement : Les burn-out en forte hausse à la veille du retour au bureau

28 mai 2021 | Actus

SANTE AU TRAVAIL – Six salariés sur dix estiment notamment que leur direction « ne se rend pas compte de l’état psychologique des salariés et n’agit pas en fonction »

A la veille d’un retour progressif au bureau, les burn-out « explosent ». C’est ce qu’indique un baromètre de la santé psychologique des salariés français réalisé par OpinionWay et présenté mercredi.

« Le taux de burn-out a doublé en un an, culminant à deux millions de personnes en burn-out sévère », constate Christophe Nguyen, à la tête du cabinet Empreinte Humaine, spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux, en présentant la septième vague de ce baromètre depuis le début de la crise du Covid-19. « Avec de tels chiffres, dans un contexte de retour dans les bureaux, on peut s’attendre malheureusement à une nouvelle explosion des arrêts maladie dans les prochains mois », précise-t-il.

Des indicateurs inquiétants

Les indicateurs de l’état psychologique des salariés demeurent par ailleurs « très inquiétants » avec 44 % des salariés en détresse psychologique (-1 point par rapport à mars 2021). L’enquête relève aussi que six salariés sur dix estiment que leur direction « ne se rend pas compte de l’état psychologique des salariés et n’agit pas en fonction ». Le taux de dépression nécessitant un accompagnement chez les salariés reste à 36 % (dont 21 % risquant une dépression sévère) et 56 % des salariés au chômage partiel présentent un « risque dépressif ».

Parallèlement, 15 % des salariés disent avoir été absents pour raison de santé psychologique depuis un an. Et un quart dit avoir « peur de perdre son emploi » (c’est le cas de 39 % de ceux en chômage partiel).

Des télétravailleurs exposés

Par ailleurs, la fonction la plus exposée reste celle de manager, avec 52 % d’entre eux en détresse psychologique. Six managers sur dix disent ne pas pouvoir faire leur travail comme ils le souhaiteraient.

Les télétravailleurs sont aussi plus exposés avec 46 % d’entre eux en détresse psychologique mais huit sur dix veulent continuer à télétravailler à raison d’un à trois jours par semaine. Car si sept salariés sur dix pensent qu’un retour en présentiel est « nécessaire pour la cohésion d’équipes », la moitié des télétravailleurs ne veulent « pas revenir au bureau comme avant ». Ils disent notamment craindre « de ne pas pouvoir faire les mêmes amplitudes horaires » que pendant les confinements.

(source 20mn)

Derniers articles

Congé de Fin d’Activité, restons impliqué !

Suite à un courrier de Clément BEAUNE Ministre des Transports sur le CFA ? la CFTC Transports en intersyndicale avec la CFDT et la CGC a voulu réagir pour mettre sur la table les bonnes intentions sur sa pérenisation.(voir documents) 1° Courrier du Ministre 2°...

PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC LA TEAM ROBINEAU

PARIS LE 25 JANVIER 2023 - La CFTC Transports, syndicat des transports, a signé le 25 janvier un partenariat promotionnel avec la Team Robineau, une équipe de compétition de camions. Cette collaboration visera à moderniser l’image de ce syndicat centenaire tout en...

NOUVEAU ! LA boutique de la fédération.

NOUVEAU ! LA boutique de la fédération.

La CFTC Transports est fière de vous annoncer l'ouverture de sa toute nouvelle boutique en ligne. Cette plateforme vous permettra de commander en toute simplicité les produits et services proposés par notre entreprise. Notre boutique en ligne vous offre des produits...

Carte de Noël

Oh, oh, oh !  Toute l'équipe CFTC Transports vous souhaite un joyeux Noël !  Le plus important ? Que vous soyez entourés des gens que vous aimez  (Bon après on crache pas sur un cadeau ou deux, hein ?) https://www.youtube.com/watch?v=dFx35d-o4SI

Share This