Des dizaines de milliers de chauffeurs routiers ukrainiens et russes sont bloqués en Europe!

Rédigé le 18/03/2022


Notre Fédération Européenne des Transports nous informe que le Comité directeur du transport routier de l'ETF signale que des dizaines de milliers de chauffeurs routiers ukrainiens et russes sont bloqués en Europe, avec de faibles moyens de subsistance et n'ayant que peu de possibilités de rentrer dans leur pays.

Nous demandons donc aux opérateurs basés dans l'UE qui les emploient de leur fournir un salaire et des conditions de travail en totale conformité avec les règles de l'UE. Le paquet mobilité 1 couvre les ressortissants de pays tiers travaillant sur le territoire de l'UE, et leur donne le droit à un salaire égal pour un travail égal et de valeur égale, le droit de passer le repos hebdomadaire dans des conditions de logement adéquates, le droit de retourner dans leur lieu de résidence au moins une fois par mois.

Nous demandons également aux États membres de faciliter le retour en toute sécurité dans le pays d'origine, pour les conducteurs qui le souhaitent.

Aujourd'hui plus que jamais, l'ETF prend la tête de la campagne pour une application non discriminatoire de la législation européenne à tous les conducteurs de bus, d'autocars et de camions travaillant sur le territoire de l'UE, quelle que soit leur origine.

L'Autorité européenne du travail (ELA) consacre 2022 au transport routier et la problématique des conducteurs de pays tiers est au centre des préoccupations.

L'ETF est prête à coopérer avec ELA à cet égard, et tout aussi prête à travailler avec l'industrie pour assurer la protection de ces conducteurs qui ont besoin de conditions de vie et de travail décentes et légales.