La représentativité syndicale en 2021 : le grand perdant est…la participation!

Rédigé le 27/05/2021


La quatrième mesure de la représentativité syndicale au plan national a consacré la continuité des positions pour un nouveau cycle de quatre ans. Rendus publics le 26 mai 2021, les résultats cumulés des élections du personnel aux CSE, des élections syndicales dans les TPE et des élections aux chambres d’agriculture ont maintenu le classement observé en 2017 : la CFDT est la première organisation syndicale avec 26,77% des suffrages obtenus, suivie par la CGT avec 22,96%, FO se situe à 15,24%, la CFE-CGC obtient 11,92% des suffrages et la CFTC 9,50%. Ces cinq organisations bénéficient jusqu’en 2024 de la capacité à négocier des accords nationaux interprofessionnels.

Le taux de participation des salariés tombe à 38%

Derrière cette apparente stabilité, c’est le taux de participation qui a le plus baissé, avec une érosion de plus de 4,50%. Alors qu’il était en 2017 de 42,76% pour l’ensemble des scrutins concernés, il est tombé à 38,24% en 2020-2021, les élections dans les TPE ayant été reportées en mars 2021 pour cause de crise sanitaire. C’est d’ailleurs dans les TPE que le taux de participation a été le plus mauvais, avec seulement 5,44% de votants : sur 4,8 millions de salariés des TPE, ils n’ont été que 257.000 à voter. 

(source jde)