Transport routier de marchandises: Un dispositif d'alarme du travailleur isolé adapté.

Rédigé le 21/05/2021


Chute au moment de descendre du camion ou de remonter, chargement-déchargement, manipulation de palettes… Les conducteurs bénéficient enfin d’un DATI sur smartphone adapté à leurs contraintes. De quoi prévenir les risques au travail.

"Selon l’article R 4543-19 du Code du travail, un travailleur isolé doit pouvoir signaler toute situation de détresse et être secouru dans les meilleurs délais", rappelle Julien Rousseau, dirigeant de Beepiz, un fabricant de dispositifs d’alarme du travailleur isolé (DATI). Jusqu’ici réservés à l’industrie, au BTP ou à la sécurité-sûreté, ces équipements qui détectent une perte de verticalité ou une immobilisation suspectes afin d’accélérer le déclenchement des secours s’adaptent au transport routier de marchandises. Il était temps.

90 % des accidents à l'arrêt

Selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS), 90 % des accidents que subissent les conducteurs se déroulent lorsque le véhicule est à l’arrêt : chute au moment de descendre ou de remonter dans le camion, opérations de chargement et de déchargement, manipulation de palettes… C’est Beepiz, une marque de la société SuiviDeFlotte.net, qui comble ce manque. Sur les 15 000 DATI qu’elle revendique depuis sa création en 2017, 600 versions adaptées au transport routier de marchandises sont déjà diffusées auprès de transporteurs-logisticiens comme XPOLogistics, Groupe Bert ou encore de Jardel Transport. Et ce, sous forme d’une application smartphone plutôt que d’un équipement dédié.

Une alerte par déduction

L’appli embarque un mode "route" qui, durant un trajet en véhicule, inhibe automatiquement la détection d’immobilité et la détection de perte de verticalité grâce à la vitesse du GPS du smartphone. Auparavant, il fallait désactiver le DATI dédié avant de prendre la route. Puis le remettre en marche à l’arrivée. Ici, la réactivation s’automatise lorsque le chauffeur descend de son véhicule. Par ailleurs, lors de la manipulation de marchandises dans des entrepôts ou des chambres froides, les parties métalliques bloquent les communications télécoms. Ce qui multiplie les situations de danger. À cet égard, si la connexion se rompt plus d’une quinzaine de minutes, l’appli lance une alerte par déduction depuis la dernière position du smartphone afin qu’un contact sur place puisse vérifier la situation.

(source actu transport logistique)