Nouvelle mise à jour du protocole de vaccination par les SST.

Rédigé le 20/04/2021


Le ministère du Travail a mis à jour le protocole permettant aux médecins du travail de vacciner les salariés volontaires, ainsi que le document questions / réponses sur ce thème. Voici les principaux changements à retenir.

Salariés concernés par la vaccination

Les dispositions prises dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de covid-19 prévoient la participation des services de santé au travail aux actions de vaccination définies par l’État (ord. 2020-1502 du 2 décembre 2020, art. 1, JO du 3). Dans ce cadre, les services de santé au travail (SST) peuvent s’engager dans la campagne de vaccination auprès des salariés répondant aux critères définis par les autorités sanitaires (voir notre actu du 22 février 2021 « Covid-19 : les salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités pourront se faire vacciner par le médecin du travail »).

Désormais, tous les salariés de 55 ans et plus ont accès à la vaccination par les services de santé au travail, sans aucune condition de comorbidités ou de pathologie à très haut risque de forme grave du Covid-19.

Pour rappel, la démarche du salarié doit être entièrement volontaire. À cet égard, un salarié est parfaitement libre de décider de se faire vacciner par son médecin traitant, un pharmacien, un infirmier libéral ou en centre de vaccination.

Nouveau personnel qualifié pour vacciner

Les infirmiers du travail font désormais partie des personnes habilités à prescrire les vaccins et à les administrer aux salariés dans les services de santé au travail, à l’instar des médecins du travail.

Ils peuvent maintenant agir de façon parfaitement autonome alors qu’initialement, non seulement le vaccin devait avoir été prescrit par un médecin, mais un médecin devait aussi pouvoir intervenir à tout moment lors de la vaccination en elle-même.

Un nouveau vaccin disponible

En renfort du vaccin AstraZeneca, le vaccin Janssen qui ne nécessite qu’une seule dose peut désormais être utilisé par les services de santé au travail pour vacciner les salariés.

Notons que les personnes de moins de 55 ans qui ont déjà reçu une dose du vaccin AstraZeneca, désormais non recommandé pour cette gamme d’âge, recevront une deuxième dose d’un autre vaccin à ARN Messager pour compléter la série de vaccination.

Protocole pour la vaccination par les médecins du travail au moyen des vaccins AstraZeneca et Janssen, mis à jour le 14 avril 2021 ; Questions/réponses « Vaccination par les services de santé au travail » du ministère du Travail, mis à jour le 16 avril 2021

(source rf)