Renforcement de l’obligation de test Covid-19 pour les conducteurs au Royaume-Uni.

Rédigé le 07/04/2021


Le gouvernement britannique vient de décider qu’à partir de ce 6 avril, les conducteurs de poids lourds traversant la Manche devront présenter un test Covid-19 négatif s’ils comptent rester plus de quarante-huit heures sur place.

Les mesures aux frontières se durcissent encore pour les roulants hexagonaux. Alors que l'Espagne rendait les tests obligatoires fin mars, le Royaumi-Uni resserre à son tour son dispositif.  Le gouvernement britannique vient en effet de décider qu’à partir de ce 6 avril, les conducteurs de poids lourds traversant la Manche devront présenter un test Covid-19 négatif s’ils comptent rester plus de quarante-huit heures sur place. Ce délai court à partir du jour d’arrivée en Grande-Bretagne.

Ainsi, il convient de passer le premier test dans les deux premiers jours, puis tous les trois jours. Les conducteurs pourront se faire tester dans tous les centres du territoire. La non-présentation d’une preuve de test entraîne un risque de condamnation à une amende de 2 000 livres sterling ( 2350 euros).

(source actu transportlogistique)