"L'avantage est d'avoir un salarié en meilleure santé"

Rédigé le 17/03/2021


Le 20 avril 2016, les branches du transport de marchandises et du transport urbain ont noué un accord pour moderniser la protection sociale du secteur et confié à Carcept Prev la gestion de la prévention santé. On en parle avec Benjamin Laurent, directeur de l’offre chez Klesia (Carcept Prev).

L’Officiel des transporteurs : Quel était l’objectif premier ?
B.L. : Il s’agissait d’améliorer les garanties en cas d’invalidité et d’inaptitude en remplaçant le capital par une rente. En sus du volet "réparation", cet accord avait aussi pour objectif de développer un système de prévention santé et d’accompagner les personnes en cas de difficulté.

L'OT : Vous faites référence au programme de prévention santé des salariés non cadres du transport “Transportez-Vous Bien”… Comment fonctionne-t-il ?
B.L. : Ce programme est accessible à toutes les entreprises. En participant à des actions de prévention, le salarié capitalise des points de solidarité dans son compte personnel de prévoyance. Cinq grandes familles d’actions, toutes intégralement prises en charge par le régime. D’abord, le salarié peut, de manière anonyme, faire le point sur sa santé via un questionnaire. Une consultation médicale renforcée de 45 minutes est aussi proposée en face à face avec un médecin formé aux enjeux de santé du transport (nutrition, sommeil, addictions, TMS, maladies cardio-vasculaires, hygiène de vie…). Des coachings par téléphone, pour agir dans ce domaine, sont également possibles. Le salarié peut aussi bénéficier des coachings santé ou encore se former (formation labellisée “Acteur de ma santé”) dans les centres Aftral. Enfin, sortira prochainement une application dédiée avec des coachings digitaux. De leur côté, les entreprises ont la possibilité d’organiser des ateliers sur différentes thématiques de prévention avec un représentant de Carcept Prev. Ce programme est financé par les cotisations de prévoyance conventionnelle, sans surcoût.

L'OT : Combien de salariés ont profité de ce programme ?
B.L. : Depuis sa mise en œuvre en 2018, près de 100 000 personnes se sont inscrites et environ 6 000 ont suivi des formations prévention santé. Nous comptabilisons également 3 500 coachings sur la nutrition, le sommeil, la prévention des maladies chroniques.

LOT : Quels sont les avantages ?
B.L. : Avoir un salarié en meilleure santé, une meilleure gestion du turnover, une meilleure fidélisation des salariés…

L'OT : Des nouveautés ?
B.L. : Nous avons lancé fin 2020 une garantie “Protection Maladies redoutées” pour un meilleur accompagnement des salariés souffrant d’affections Longue Durée (AVC, cancer, etc.) et nous allons moderniser la couverture pour les cadres en proposant plus de services : assistance en cas de difficultés de santé, actions de prévention, etc. L’offre est en cours de conception.

(source OT)