Concertation sur la sortie de crise avec les partenaires sociaux.

Rédigé le 16/03/2021


À l’occasion de la 3e conférence du dialogue social qui s’est tenue le 15 mars 2021, le Premier ministre a annoncé le lancement d’une concertation avec les partenaires sociaux visant à préparer la sortie de crise. Une méthode et un calendrier ont été fixés. La concertation s’organisera en trois phases jusqu’en septembre 2021, au rythme de réunions mensuelles.

Concertations sectorielles sur la levée des restrictions sanitaires

Une première phase sera conduite pendant le mois de mars sur les scénarios de levée des restrictions sanitaires dans les secteurs concernés, dans le cadre de concertations sectorielles.

Selon le ministère du Travail, il s’agira :

-d’échanger sur la levée des contraintes sanitaires pour chaque secteur et sur le contenu des protocoles sanitaires à appliquer ;

-et de s’assurer de l’adéquation des accompagnements économiques et sociaux (évolution des dispositifs d’urgence).

Évolution des dispositifs d’aides aux entreprises et aux personnes

La deuxième phase qui aura lieu durant les mois d’avril et mai visera à anticiper et adapter les accompagnements à la sortie de la crise sanitaire.

Un état des lieux du tissu économique et social sera réalisé, accompagné de scénarios de sortie de crise.

La concertation permettra de tracer une stratégie d’évolution des aides en sortie de crise et portera notamment sur :

-la visibilité donnée au monde économique et social sur l’évolution du cadre d’accompagnement (financier, formation, emploi), autrement dit sur le « débranchement des aides », en fonction de l’évolution de la situation sanitaire ;

-si nécessaire, de nouvelles mesures d’accompagnement mieux adaptées à la sortie de crise, qui peut se traduire notamment dans certaines entreprises par une baisse durable mais réversible de la productivité et par une augmentation du besoin en fonds de roulement. L’idée serait de remplacer les dispositifs actuels d’aide « défensifs » par des dispositifs « offensifs », de rebond ;

-des mesures anticipant certains effets différés de la crise, comme l’impact sur l’emploi des seniors ou le chômage de longue durée.

Analyse des changements de fond induits par la crise

Cette troisième phase de la concertation, programmée entre juin et septembre, se veut plus prospective et s’intéressera aux changements durables produits par la crise en termes :

-d’évolution des emplois et des compétences : évolution du contenu des métiers, des besoins quantitatifs en recrutement et en évolution des compétences, par grand secteur et par grand territoire ;

-d’évolution des modes de travail : nouveaux modes d’organisation de travail et de management, essor du télétravail ;

-d’évolution des modes de consommation et des effets sur les emplois, les organisations, l’aménagement des villes et des territoires : coworking, tiers lieux, mobilité, etc.

De ces analyses prospectives pourront être déduites les mesures de politiques publiques à mettre en place à moyen terme pour anticiper ces évolutions, notamment en matière de formation.

Conférence du dialogue social du 15 mars 2021, « concertation sur la sortie de crise : cadre méthodologique » https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/concertation-sortie-de_crise-cadre_methodo_210314.pdf

(source rf)