«Passeport vert» européen!

Rédigé le 15/03/2021


L'Union européenne travaille actuellement sur un « passeport vert » pour faciliter la reprise du tourisme. Le point sur le dispositif et ses modalités. 

Le commissaire européen, Thierry Breton, a annoncé dimanche que les autorités souhaitent mettre en place un « passeport vert » afin de faciliter la reprise des voyages en Europe rapidement. Mais à quoi servira-t-il précisément ? Invité du « Grand Rendez-vous » Europe 1-CNEWS-Les Echos, le commissaire au Marché intérieur a apporté quelques précisions sur le dispositif prévu. 

Le passeport contiendra des informations « qui vont indiquer qu'une personne a été vaccinée contre le Covid-19, ou qu'elle a guéri, ou qu'elle a reçu un résultat négatif au test », a précise Thierry Breton. Concernant les aspect techniques, « il sera soit sous forme électronique, soit papier », pour permettre à ceux qui n'ont « pas envie de mettre ça sur leur smartphone » de l'utiliser aussi. Le certificat sera doté d'un QR code dans la langue de chaque pays et traduit en anglais. « Il sera valable dans tous les pays de l'Union européenne », assure par ailleurs le commissaire européen.  

Espéré avant juin 

Objectif pour l'Europe : mettre en place ce certificat avant la saison estivale. « On travaille pour que ce soit fait avant juin », a précisé Thierry Breton. Avant d'ajouter : « Il est primordial qu'on fasse tout pour préserver la saison touristique ».  

Les autorités françaises se sont jusqu'à présent montrées prudentes quant à la mise en place d'un passeport vaccinal, l'ensemble de la population n'ayant pas eu, pour le moment, la possibilité de se faire vacciner. Mais l'ajout dans le certificat d'autres critères, comme la guérison ou la présentation d'un résultat négatif au test PCR, pourrait terminer de les convaincre. Restera alors aux 27 pays de l'Union européenne de bien s'accorder sur les conditions de voyage et d'entrée sur leur territoire. 

(source Tour hebdo)