Les ministres européens des transports appellent à une aviation `` socialement responsable ''

Rédigé le 10/12/2020


Pour que l'aviation prospère, les ministres européens des transports se concentrent sur les questions sociales...

Dans un témoignage bienvenu d'ambition et de détermination, 8 ministres des transports de toute l'Europe ont signé une déclaration commune appelant à une aviation «socialement responsable».

 

L'Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal unissent leurs forces pour tenter de faire avancer la Commission européenne et leurs confrères Covid-19 reprise de l'aviation guidée par la sécurité, une concurrence loyale et non faussée et des droits sociaux pour les employés. 

La Déclaration souligne que la crise du COVID-19 expose certains des changements profonds et des dysfonctionnements de l'industrie aéronautique, accumulés au fil des ans à la suite d'efforts réglementaires médiocres: une insécurité juridique stupéfiante sur le travail, la sécurité sociale et le droit fiscal applicables, des conditions de concurrence inégales au sein du marché unique européen de l'aviation, des niveaux de protection différents pour les travailleurs et une application inadéquate des règles au niveau national. Toutes ces conditions préexistantes - qui, selon les ministres, méritent une «attention prioritaire» - risquent d'entraver la reprise de l'industrie après la crise.

«Notre industrie est en état d'alerte élevée en raison de la résurgence du virus Corona à travers l'Europe», a déclaré le président de la CEA, Otjan de Bruijn. «Sans des efforts dévoués pour le soutenir maintenant et le restaurer de manière socialement responsable dans un proche avenir, nous faisons face à des dommages durables à des centaines de milliers de travailleurs de l'aviation et à leurs familles. Pourtant, pour que l'industrie prospère, nous avons besoin non seulement de la fin de la pandémie, mais d'une vision à long terme, qui corrige les failles sociales préexistantes.

Pour faire face aux problèmes de l'industrie aéronautique, les ministres appellent à une meilleure coordination entre les autorités européennes et nationales des transports et les autorités sociales, et demandent plus de sécurité juridique et une application efficace des règles européennes et nationales. Ils soulignent également la nécessité de traiter la dimension sociale avec la prochaine révision du règlement de l'UE sur les services aériens (règlement 1008/2008).

«Les compagnies aériennes et leurs employés ne peuvent être compétitifs sur le marché et se remettre de la crise que si ce marché est exempt d'ingénierie sociale, de forum shopping réglementaire et de configurations d'emplois atypiques précaires», déclare Philip von Schöppenthau, secrétaire général de la CEA. «Nous espérons que cette Déclaration trouvera un soutien large et ferme à Bruxelles et dans toute l'Europe, et nous exhortons les décideurs à s'assurer que ce ne sont pas les compagnies aériennes socialement sans scrupules qui sortiront de la crise en vainqueurs.» 

(source eturbonews)