Ecrasante majorité de Français refuse que la retraite passe de 62 ans à 64 ans.

Rédigé le 12/07/2021


Un refus qui renforce le positionnement de la CFTC...

Et  qui risque de conforter tous ceux autour d’Emmanuel Macron qui jugent le moment malvenu de réformer les retraites, et pensent que les Français ont besoin d’apaisement, que la question doit être un débat de la présidentielle et un chantier du prochain quinquennat. Qui plus est avec une remontée de l’épidémie due au variant Delta. Selon un sondage Elabe pour « Les Echos », Radio classique et l’Institut Montaigne, seuls 20 % des Français sont favorables à un relèvement de l’âge légal de départ à la retraite, alors même que la nécessité de devoir « travailler plus longtemps » est régulièrement rappelée par l’exécutif. Le passage à 64 ans est notamment défendu par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. Seuls les électeurs de François Fillon à la présidentielle de 2017 sont majoritairement favorables (53 %) à une hausse de l’âge légal. A l’inverse, 48 % des Français souhaitent le maintien de l’âge légal à 62 ans (c’est même la volonté de 51 % des électeurs du premier tour d’Emmanuel Macron en 2017). Surtout, un tiers des personnes interrogées (32 %), soit un bond de 7 points depuis avril 2019, sont favorables à un abaissement de l’âge légal. C’est l’une des propositions de Marine Le Pen, qui veut revenir à 60 ans. C’est sans doute là une conséquence de l’évolution du rapport au travail due à la crise sanitaire, SOCIAL C’est sans doute là une conséquence de l’évolution du rapport au travail due à la crise sanitaire. En revanche, les sondés se montrent plus favorables qu’en 2019 à un système universel par points.

(source les échos)