Une députée demande la climatisation pour les chauffeurs dormant dans leur camion.

Rédigé le 23/04/2021


Une députée hollandaise veut faire imposer par Bruxelles la climatisation dans les cabines des chauffeurs dormant dans leur véhicule. Du fait des changements climatiques, il va devenir impossible, pour les conducteurs, de fermer l'oeil l'été. Selon la députée, tous les camions immatriculés en Europe devraient obligatoirement être équipés. Une question de santé, de sécurité routière, mais aussi environnementale.

Avec le changement climatique et la hausse des températures en Europe pendant l’été, les conducteurs pourraient ne plus fermer l’œil de la nuit dans leurs cabines… Inquiète, la députée sociale-démocrate néerlandaise Vera Tax a lancé, avec le syndicat des conducteurs hollandais CNV, une initiative à l'intention de la Commission européenne, visant à rendre obligatoire la présence d’un système de climatisation dans les camions. "Tous les camions dans lesquels les conducteurs sont appelés à passer la nuit doivent être équipés en série de systèmes de refroidissement de la cabine", a écrit la politicienne, rappelant que l’Italie et l’Espagne rendent déjà cette option obligatoire dans les cabines de leurs transporteurs. "Il faut permettre aux conducteurs de fermer l’œil la nuit en été, sans que le moteur ne soit pour cela obligé de tourner, ce qui coûte en moyenne 20 litres de diesel, d’après les calculs du syndicat CNV. C’est cher, et mauvais pour l’environnement." 

De 1 700 € à 3 000 € 

Selon le CNV, il faut compter 3 000 € pour l’installation d’une climatisation standard. Des modèles premier prix sont disponibles sur le net à partir de 1 700 €. 

Jusqu’à présent, les tentatives de Vera Tax se sont heurtées au refus des autorités européennes de se pencher sur le dossier. Le directeur adjoint des Transports au sein de la Commission, Matthew Baldwin, se montre plus ouvert : "L’idée est intéressante, juge-t-il, interrogé par la presse allemande. Nous allons étudier le dossier. Même si cela fait partie des questions de santé et de sécurité qui relèvent de la compétence des employeurs. Si un employeur estime qu’il fait trop chaud la nuit pour dormir dans la cabine, il doit équiper son camion." La députée déplore que la Commission "laisse aux entreprises le soin de décider si de nouveaux équipements sont nécessaires".

Plus d'accidents 

Selon une étude citée par le syndicat CNV, le nombre des accidents impliquant un camion augmente de 11 % lorsque la température dépasse 22° C dans la cabine la nuit. Au-delà de 32° C, la proportion passe à 22 %. "En cas de fortes chaleurs, ce niveau de température est largement dépassé dans les cabines la nuit", souligne Vera Tax.

Aux Pays-Bas, un cinquième des camions seraient équipés d’une climatisation. Le syndicat entend aborder la question dans le cadre des prochaines négociations tarifaires dans le pays. La fédération des transports allemands, BGL, se dit ouverte sur la question "à condition que le dossier soit traité au niveau européen. Un système de climatisation pourrait améliorer le confort des conducteurs, et ainsi augmenter la sécurité routière". 

(actu transport log)